[Translate to Französisch:]

News

Flamme olympique alimentée aux pellets suisses

Au relais pour les énergies renouvelables, le canton de Vaud a remporté la médaille d’or. En effet, la flamme des Jeux Olympiques de la Jeunesse 2020 qui se tiendront à Lausanne du 9 au 18 janvier sera alimentée aux pellets suisses, un combustible local et écologique. C’est une première dans toute l’histoire des Jeux Olympiques modernes!

Le président de Lignum Vaud, Philippe Nicollier, est l’auteur de cette idée novatrice et l’initiateur du projet. Par cet effort de sensibilisation du public, l’organisation promotrice du bois suisse souhaite rendre plus visible la ressource durable qu’est le bois indigène. Les Jeux Olympiques de la Jeunesse Lausanne 2020 se sont donnés pour ambition de promouvoir des valeurs sociales et environnementales exemplaires. Rien de surprenant donc que le comité d’organisation soit tout feu tout flamme pour cette idée…

La prouesse technologique réside essentiellement dans la conception d’un nouveau brûleur capable de délivrer une flamme entièrement autonome pendant des cycles de 24 heures, contrainte fixée par le comité d’organisation de Lausanne 2020. Mise au point par une équipe de chercheurs et d’industriels locaux, ce brûleur révolutionnaire a pris place dans une vasque au design inspirant, conçue par l’étudiant François Lafortune de l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL), et construite par les apprentis du C-For! et de l’Ecole de la Construction.

Les pellets qui alimenteront la flamme olympique sont produits par le plus grand fournisseur de granulés en Suisse romande, à base d’énergie 100% renouvelable. Le label «Bois Suisse» qui distingue les pellets garantit que le bois est issu d’une économie forestière durable. De plus, les granulés bénéficient d’une empreinte carbone très faible grâce aux distances de livraison courtes vers le site des JOJ.

Cet exemple démontre la versatilité du combustible bois que sont les pellets. Les petits bâtonnets de bois compressé gagnent sans cesse en popularité, aussi pour alimenter des grills au bois en été ou des parasols chauffants en hiver. Ces applications spéciales permettent d’augmenter la notoriété des granulés auprès du grand public. Mais pour l’heure, le combustible écologique intervient surtout dans des chauffages centraux où il déploie son efficience maximale. Affichant une puissance de près de 600 000 kW, 28 000 installations fournissent d’ores et déjà leur chaleur aux consommateurs helvétiques. Les chaudières à granulés constituent une alternative idéale aux systèmes à mazout et à gaz dans les maisons individuelles et plurifamiliales, ainsi que dans les petits réseaux de chaleur et exploitations industrielles.

 

[Translate to Französisch:]

Nous utilisons des Cookies sur notre site internet. Vous consentez à l'utilisation de ces Cookies lors de votre navigation sur le site. Pour plus de détails, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

Accepter